04 décembre 2016

Velouté de Courge Musquée aux Epices & Lait de Coco

Je suis (encore!!) en retard! Ça faisait un petit moment que j'avais prévu de poster cette recette de velouté tellement symbolique pour moi de l'automne dans ses couleurs comme dans son ingrédient principal: la courge. Chez moi, c'est devenu un incontournable de la saison et c'est pourquoi j'avais envie de le partager tant qu'il restait encore des feuilles sur les arbres et que la course aux recettes de fête de décembre ne battait pas encore son plein. Oups!
Mais peu importe: le temps est à la soupe et rien de tel pour se réchauffer qu'un bol plein d'un liquide chaud, onctueux et réconfortant (inclus ici bien sûr le chocolat mais on verra ça plus tard 😉) pour affronter le froid qui s'installe.
Vous avez sûrement déjà rencontré ou essayé de nombreuses recettes de soupes, potages, veloutés, consommés etc.. à base de courge/potiron/potimarron/butternut. Rien de plus simple aussi bien dans la réalisation que dans le goût qui reste doux et rustique.
Ici, j'ai eu envie de donner un peu plus de caractère au velouté en y ajoutant des épices chaudes qu'il est possible de varier à l'envi (curry, piment, coriandre, gingembre pour des inspirations indiennes ou thaï par exemple; de l'ail, de la noix de muscade, du persil...).
Souvent dans les recettes de velouté, de la crème est ajoutée en fin de cuisson pour donner de l'onctuosité et obtenir quelque chose de plus riche. En réalité, ce velouté n'en a pas besoin car il a naturellement une texture crémeuse mais j'ajoute quand même un peu de lait de coco qui est non seulement moins riche que la crème et qui ajoute en plus de la profondeur à la soupe.
L'addition de pommes de terre permet de jouer sur la texture finale et modère un peu le goût de certaines catégories de courge. On peut également lui substituer de la patate douce (ou encore de la carotte). Voire ne pas en ajouter du tout! Bref, une seule règle: amusez-vous et régalez-vous!!

Velouté de Courge Musquée au Épices & Lait de Coco
(pour 6 personnes)
  • 2 càs d'huile d'olive
  • 1 gros oignon ou 2 petits
  • 1kg de courge musquée (ou butternut) poids net
  • 300g de pommes de terre (ou patate douce) poids net (optionnel)
  • 1/2 càc de curcuma ou curry
  • 1/2 cc de paprika fort ou doux
  • au goût: cumin, coriandre moulue
  • sel, poivre
  • 800ml à 1l de bouillon de légumes ou de poulet
  • 150 à 200ml de lait de coco (plus pour la déco)
  • coriandre fraiche, flocons de piments, oignon frits pour servir

PRÉPARATION
  1. Éplucher l'oignon, la courge épépinée et les pommes de terre ou patate douce si vous les utilisez. Émincer finement l'oignon et couper la courge (et les pommes de terre éventuellement) en gros cubes.
  2. Faire chauffer l'huile dans un grand faitout, y faire revenir les oignons en mélangeant pendant quelques minutes jusqu'à ce qu'ils deviennent translucides sans colorer. Ajouter les cubes de courge, mélanger et laisser cuire une dizaine de minutes en remuant régulièrement pour ramollir et colorer légèrement les morceaux.
  3. Ajouter éventuellement les cubes de pommes de terre ou patate douce puis verser le bouillon et les épices. Assaisonner avec le sel et le poivre. Porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et laisser mijoter pendant 30 min environ (le temps de cuisson dépend de la taille des morceaux de courge; tester en piquant un morceau qui doit être mou).
  4. Mixer finement hors feu soit directement dans le faitout avec un mixeur plongeant (pied) soit en transvasant le contenu dans un blender ou un robot avec double lame. La préparation doit être lisse sans grumeaux.
  5. Reverser dans le faitout, remettre sur feu doux et ajouter le lait de coco petit à petit en mélangeant jusqu'à obtenir une texture onctueuse à la consistance désirée plus ou moins épaisse selon les goûts. Goûter et rectifier l’assaisonnement au besoin.
  6. Servir le velouté dans des bols individuels, verser un trait de lait de coco et ajouter de la coriandre fraiche ciselée et des flocons de piment séchés. Accompagner avec des oignons frits snack ou des graines de courge torréfiées au four et/ou de croûtons de pain.

22 novembre 2016

Cookies Beurre Noisette & Chunks de Chocolat, The Best Ever!

Cookiiiiiiiiiiiiiiiiiiiies!!
(Septembre 2016)
Je me demande si c'est un truc spécifique aux blogueurs food d'être toujours à l'affut de nouvelles recettes/associations de goûts/techniques... ou si c'est la même chose pour tous ceux qui aiment cuisiner..? En même temps, il est vrai que lorsqu'on baigne dans ce monde par passion ou vocation, les tentations sont nombreuses et il faudrait sans doute plus d'une vie pour toutes les réaliser!
Et s'il n'y avait que ça! Parfois, il ne s'agit pas tant de tester une nouvelle recette que d'essayer de l'améliorer en ajoutant ou retirant un soupçon de ci ou de ça, en jouant sur le temps le cuisson, en changeant un ingrédient..
Brown Butter Chocolate chip Cookies
(Août 2014 avec noix de Brésil)
Il y a un petit côté presque scientifique dans ce processus qui n'est pas pour me déplaire et s'il est aux États Unis une recette qui se prête particulièrement bien à tous ces tests, c'est bien celle des cookies aux pépites de chocolat! Je ne sais pas pourquoi chaque fois que surgit LA nouvelle recette du moment, elle suscite toujours un engouement de dingue qui fait que même si on pense déjà avoir dans son répertoire la recette absolue après en avoir testé 1000 (!!), on ne peut pas s'empêcher d'essayer à nouveau.. juste pour voir! Et je sais de quoi je parle.. !
Best Ever Chocolate Chip Cookies
(Juin 2015)
Pour moi, la quête a pris fin le jour où je suis tombée sur cette photo ultra gourmande. D'emblée, la recette m'a emballée: enfin une recette de cookies sans passer par l'étape crémage beurre/sucre et d'une simplicité folle! Un peu à la façon muffins, les ingrédients humides sont juste ajoutés aux ingrédients secs et la pâte se travaille à peine et s'assemble à la main.
Le résultat, des cookies comme on en rêve et pour moi les meilleurs que j'aie jamais réalisés: des bords croustillants, une texture moelleuse au centre et des morceaux de chocolat fondant presque à chaque bouchée!
 Chocolate Chip Cookies
L'association du beurre noisette et du sucre complet de canne (ou muscovado) apporte une vraie profondeur de goût au cookie et contribue à son côté moelleux. Et ça marche même en version sans lait (parvé) avec une margarine goût beurre juste fondue!
Je trouve ces cookies parfaits dans leur simplicité avec juste ce qu'il faut de fleur de sel pour une touche supplémentaire de caractère mais rien ne vous empêche de les enrichir un peu plus en ajoutant des noix/amandes/pécan etc.. (j'avais tenté les noix de Brésil: mioum!) ou  comme Izy, utiliser un beurre infusé (basilic, verveine, menthe, citron, vanille etc..). Décollage gourmand assuré!
Izy's Best Ever Chocolate Chip Cookies
Cookies au Beurre Noisette & Blindés de Chocolat
(pour 25 cookies ou 15 gros)
  • 140g de beurre en morceaux
  • 230g de farine
  • 3/4 de càc (2g) de levure chimique
  • 3/4 de càc (3g) de bicarbonate alimentaire
  • 80g de sucre
  • 100g de sucre de canne complet/muscovado
  • 1/2 càc de fleur de sel
  • 1 càc de vanille en poudre (1 gousse)
  • 1 œuf
  • 200g de chocolat noir 66-70% coupé en chunks

PRÉPARATION
🍪🍪🍪🍪🍪🍪🍪
  1. Faire fondre le beurre sur feu moyen dans une petite casserole puis laisser cuire doucement jusqu'à ce qu'il cesse de mousser, prenne une coloration châtain doré et qu'il sente la noisette.
  2. Dans un grand saladier, mélanger la farine, la levure, le bicarbonate, les sucres, le sel et la vanille.
  3. Verser le beurre dans le saladier et mélanger à l'aide d'une cuillère en poids pour tout humidifier et amalgamer. Incorporer l’œuf en mélangeant quelques secondes puis ajouter le chocolat noir coupé au couteau en chunks d'environ 1 cm. Mélanger juste assez pour obtenir une pâte homogène avec les morceaux de chocolat bien distribués.
  4. Former des boules de la taille d'une noix (environ 30 à 35g ou l'équivalent de 4 càs pour des très gros cookies), les placer sur une grande assiette au fur et à mesure puis couvrir avec du film alimentaire et laisser au réfrigérateur pendant 1h (la pâte peut être préparée jusqu'à 4 jours à l'avance, elle se bonifie avec le temps et développe plus de saveurs).
  5. Préchauffer le four th. 6-7 (200°C). Garnir 2 plaques à pâtisserie avec du papier sulfurisé. Placer les boules de pâte froide espacées d'au moins 6 cm sur les plaques et les aplatir très  légèrement surtout si elles sont restées plusieurs jours au frais. Saupoudrer d'un peu de fleur de sel, enfourner et cuire 8 à 10 min (les cookies doivent être encore mous au centre en fin de cuisson car ils continuent à cuire sur la plaque même en dehors du four). Laisser sur la plaque 2 ou 3 min le temps que les cookies deviennent plus solides. Transférer à l'aide d'une spatule sur une grille.

10 novembre 2016

Briochettes Marbrées Chocolatées en Craquelin de Cacao

 Marble Chocolate Buns w/ Chocolate Cookie Crust
Aujourd'hui, tous ceux qui s'intéressent un tant soit peu à la pâtisserie connaissent bien le craquelin, cette pâte sablée biscuitée que l'on ajoute sur les choux pour leur apporter une note gourmande et croustillante. Dans certains coins du monde, la boulangerie aussi propose des produits garnis d'un "craquelin" à sa façon dont les plus célèbres sont sans doute le tijgerbrood hollandais ou encore la concha mexicaine. De son côté, l'Asie n'est pas en reste et vous seriez surpris par la variété de petits pains briochés agrémentés d'un croustillant qui existent sur le marché avec à leur tête le plus emblématique: le melon pan japonais.
Chocolate Marble Buns w/ Cocoa Cookie Crust
Ça fait déjà un long moment que j'avais envie de vous faire partager cette recette de pains briochés marbrés avec un craquelin de cacao. Quand je l'ai découverte la première fois sur le site du japonais Hideyuki Yoshida (qui n’existe plus hélas!), c'est surtout son côté esthétique qui m'avait interpellée avec sa pâte briochée bicolore recouverte d'une couche biscuitée au cacao et parsemée d'amandes effilées. Mais après avoir testé la recette, j'étais un peu restée sur ma faim!
Outre le fait que le produit final manquait de goût et moelleux, la croûte était pour moi non seulement fade mais surtout elle manquait de croustillant et se ramollissait très vite sans doute parce qu'elle contenait de l’œuf qui lui donnait une texture crémeuse dès le départ.
Il m'a fallu quelques idées et essais avant d'obtenir ce que j'attendais: un pain brioché tout tendre et moelleux fourré de pépites de chocolat fondantes et surmonté d'une croûte craquante et croustillante au bon goût de cacao.
Voici ma version: c'est croquant, c'est gourmand... c'est pour vous!
 Marble Chocolate Buns w/ Chocolate Cookie Crust
Briochettes Marbrées en Craquelin de Cacao
(pour 12 pièces)

pour la pâte briochée
  • 400g de farine T45
  • 40g de sucre
  • 7g de sel fin
  • 1/2 càc de vanille en poudre
  • 16g de levure fraiche de boulangerie (1,5 càc de sèche)
  • 100g d'eau
  • 100g de lait ou lait végétal
  • 1 œuf
  • 40g de beurre ou margarine
  • 10g de cacao en poudre non sucré
  •  80 à 100g de pépites de chocolat noir
pour le craquelin biscuité
  • 40g de beurre
  • 60g de sucre
  • 60g de farine
  • 10g de cacao en poudre non sucré
  • 10g d'huile neutre
  • qs vanille
PREPARATION
  1. Dans une grande jatte (le bol du robot ou la cuve de la MAP), mélanger la farine avec le sucre, le sel et la vanille. Creuser un puits, y verser la levure émiettée (ou délayée au préalable dans l'eau), l'eau, le lait et l’œuf. Mélanger depuis le centre vers les bords pour amalgamer la farine et former une pâte assez molle mais qui se détache des bords. Travailler la pâte quelques minutes pour lui donner du corps et l'homogénéiser puis incorporer le beurre en 3 fois (malaxer et pétrir après chaque ajout). Racler les parois régulièrement si vous travaillez en robot ou MAP mais n'ajoutez pas de farine ou pas plus d'1 càc.
  2. Pétrir une dizaine de minutes après incorporation complète du beurre: la pâte finale doit être souple, homogène et élastique.
  3. Diviser la pâte en deux morceaux, l'un de 500g environ et l'autre de 250g. Placer le gros pâton dans un saladier légèrement graissé puis couvrir avec du film alimentaire. Incorporer le cacao en poudre (+ 1 càc de lait) au petit pâton en malaxant jusqu'à ce que la pâte soit uniformément colorée. Mettre dans un saladier graissé et filmer. Laisser pousser pendant 1h à 1h15.
  4. Garnir 2 plaques de cuisson avec du papier sulfurisé. Transvaser les pâtons sur le plan de travail et les dégazer partiellement. Diviser chaque pâton en 2 morceaux de même poids. Bouler très grossièrement et laisser détendre 5 min couverts avec un torchon propre.
  5. Étaler un des 2 pâtons "blanc" au rouleau et former un rectangle d'environ 30 x 15 cm. Étaler ensuite un des pâtons cacao, former un rectangle de 30 x 10 cm. Poser le rectangle de pâte cacao sur le rectangle de pâte nature en alignant les bords (il doit rester une bande de 5 cm de pâte nature non recouverte). Disperser la moitié des pépites de chocolat noir sur la partie cacaotée puis replier la partie nature non couverte au 1/3 du rectangle et rabattre par-dessus la partie supérieure. Pincer légèrement au niveau de la jointure.
  6. Couper le "boudin" de pâte en 6 morceaux (largeur 5 cm) et les disposer sur les plaques de cuisson en laissant de l'espace entre chaque. Procéder de la même façon avec les pâtons nature et cacao restants.
  7. Couvrir les briochettes avec un torchon propre et laisser pousser pendant 50 min  à 1h (elles doivent avoir  gonflé et rebondissent lorsqu'on appuie délicatement à la surface).
  8. Pendant la pousse, préparer la croûte biscuitée: travailler le beurre en pommade puis ajouter le sucre et mélanger vigoureusement avec une cuillère en bois pour obtenir une texture crémeuse. Ajouter la farine, le cacao, la vanille et  l'huile et mélanger pour former une pâte homogène (ajouter un peu de cacao en poudre si la texture est trop collante). Former 12 boules de 15g environ et les réserver au frais.
  9. Préchauffer le four th. 6 (180°C). Fariner légèrement le plan de travail. Travailler les boules de pâte biscuitée une à une: écraser chaque boule avec la paume de la main et les doigts et former un rectangle de la longueur des briochettes. Badigeonner la surface avec un peu d'eau avant de coller le rectangle de craquelin par-dessus. Avec la pointe d'un couteau, inciser délicatement (attention à ne pas toucher la brioche!) en croisillons ou selon vos envies.
  10. Enfourner pendant 13 min environ juste le temps que la surface soit dorée (vérifier en retournant une brioche que la base soit également cuite et dorée). Refroidir sur une grille.

31 octobre 2016

Courge Butternut Rôtie aux Oignons Rouges, Pignons & Sauce Téhina ( Ottolenghi)

Roasted Butternut & Red Onions with Tahini Sauce & Za'atar
Depuis plusieurs années, chaque automne quoi qu'il arrive et dès l'apparition des courges sur le marché, il y a un plat que je fais invariablement et qui n'est pas prêt de me lasser et c'est cette recette de Ottolenghi (tirée du livre Jérusalem): de la butternut rôtie aux oignons rouges, sauce téhina, pignons frits et za'atar.
En inconditionnelle des légumes rôtis, c'est toujours de cette manière que j'avais avant l'habitude de préparer les courges pour un accompagnement: un filet d'huile d'olive, du sel et du poivre, du za'atar que j'adore à peu près sur tout à chaque fois que j'en avais sous la main et hop au four!
C'est de cette façon plutôt banale que la butternut est préparée dans cette recette mais ce qui la distingue des autres classiques et qui lui donne son trait de génie, c'est la sauce au tahiné qui l'accompagne!
 Roasted Butternut & Red Onions with Tahini Sauce & Za'atar
En cuisant doucement au four, la butternut comme les oignons rouges confisent et caramélisent lentement grâce au sucre qu'ils contiennent. Dans ce plat, le za'atar par son côté épicé et aromatique ajoute à cette douceur du caractère et des notes orientales mais c'est la sauce à la téhina légèrement aillée et citronnée qui donne tout son punch au plat (d'ailleurs je vous conseille d'en ajouter avec parcimonie. Surdosée, elle devient trop dominante et l'emporte un peu sur le goût des légumes rôtis).
Quant aux pignons frits, ils apportent non seulement du croquant mais également de la richesse et de la profondeur au plat.
Bref, vous l'avez compris: je suis fan, fan, fan! D'ailleurs, même si la recette originale prévoit que le plat peut servir 4 personnes, je vous confirme que c'est seulement en cas d'entrée ou d'accompagnement. Chez nous, on le finit allègrement à 2 en plat "végétarien"!
P.S: allergique aux courges..? essayez avec de la patate douce, vous m'en direz des nouvelles ;-)

Roasted Butternut & Red Onions with Tahini Sauce & Za'atar
Courge Butternut Rôtie aux Oignons Rouges, Pignons & Sauce Téhina
(pour 2 à 4 personnes)
  • 1 courge butternut de 1 à 1,2 kg
  • 2 oignons rouges
  • 3 càs d'huile d'olive
  • sel, poivre
  • 3 càs de téhina (pâte de sésame)
  • 1 càs de jus de citron fraichement pressé
  • 2 càs d'eau
  • 1/2 ou 1 petite gousse d'ail
  • 25g de pignons de pins
  • qsp za'atar
  • qsp persil ou coriandre frais

PRÉPARATION
  1. Préchauffer le four th. 7 (210°C). Laver et brosser la butternut puis la couper en tranches de 2 cm d'épaisseur. Éplucher les oignons rouges et les couper en gros quartiers (4 à 6 selon taille de l'oignon).
  2. Placer les quartiers de butternut et d'oignons dans un grand saladier, arroser avec l'huile d'olive et assaisonner avec sel et poivre. Bien mélanger puis verser sur une plaque ou un plat de cuisson (côté peau dessous) et faire rôtir pendant 50 min environ ou le temps que les légumes soient  tendres et bien colorés (surveiller la cuisson des oignons qui cuisent plus rapidement). Réserver.
  3. Préparer la sauce téhina: mélanger la téhina avec le jus de citron et l'ail écrasé ou pilé. Ajouter l'eau petit à petit en fouettant pour obtenir une consistance onctueuse et coulante comme un miel liquide (rectifier en ajoutant de l'eau ou de la téhina selon). Goûter et ajouter éventuellement un peu de sel (certaines marques de téhina sont déjà salées!).
  4. Dans une petite poêle, faire chauffer 1/2 càs d'huile d'olive puis ajouter les pignons et un peu de sel. Faire dorer à feu doux en remuant la poêle pour une coloration homogène: les pignons doivent être juste dorés. Stopper la cuisson en transvasant les pignons frits dans un petit bol
  5. Disposer des quartiers de butternut et d'oignons rôtis sur l'assiette, arroser avec un filet de sauce téhina puis ajouter un peu de pignons frits et parsemer de za'atar et de persil ou coriandre ciselé(e). Servir chaud, tiède ou froid en plat léger ou en accompagnement.

21 octobre 2016

Torsade & Roses Briochées aux Pommes Caramélisées

Twisted Apple Brioche
Qu'est-ce qu'un pâtissier attend d'une bonne brioche?
- mie fine et légère? ✔
- moelleux? ✔
- bon goût de lait et de beurre? ✔
Qu'est-ce qu'une gourmande qui veut garder la ligne attend d'une bonne brioche?
- pas très grasse? ✔
- pas trop sucrée? ✔
- un prétexte de garniture aux fruits pour plus d'équilibre et de légèreté? ✔
Twisted Apple Brioche
Il m'a fallu du temps pour convaincre mes enfants qu'une brioche n'était pas forcément fourrée au chocolat et à l'occasion, ils apprécient même de croquer dans une brioche aux cranberries, aux myrtilles ou à la confiture. Évidemment, si ça ne tenait qu'à eux...!!
Pourtant, cette brioche a fait exception! Sa légèreté, son moelleux et la douceur des pommes caramélisées et compotées en font une gourmandise réconfortante, parfaitement régressive.
Après un premier essai adapté à ma façon d'une recette de King Arthur Flour, j'ai encore modifié quelques petites choses notamment en caramélisant les pommes au préalable au lieu de les utiliser crues. La garniture du coup est plus goûteuse et plus facile à étaler aussi mais la prochaine fois je doublerai les quantités et c'est ce que je vous conseille de faire pour encore plus de gourmandise ;-)
Le fait de râper les pommes puis de les cuire leur donne une texture fondante mais il est possible de les couper en cubes si on préfère plus de croquant!
 IMG_7264
L'association des pommes et du miel font de cette brioche une candidate parfaite pour un petit-déjeuner ou goûter de Roch haChana - ce qui fait de moi une parfaite retardataire ou au contraire une incroyable planificatrice puisque cette fête est passée depuis presque 3 semaines!!! - mais parfait ne veut pas dire exclusif et cette brioche vient à point pour la fin des fêtes de Souccot que vous soyez ou pas concernés ;-)
 Torsade briochée aux Pommes
Torsade & Roulés Briochés à la Pomme
(pour 2 torsades ou 1 torsade et 8 rolls)

pour la pâte briochée
  • 450g de farine
  • 50g de fécule de pommes de terre
  • 40g de sucre
  • 1 sachet ou 10g de sucre vanillé
  • 3/4 cc de sel
  • qs de vanille en poudre
  • 15g de levure fraiche de boulanger (2 cc rases de levure sèche)
  • 250g de lait ou lait végétal
  • 1 œuf
  • 45g de beurre ou margarine goût beurre
pour la garniture aux pommes
  • 1 noix de beurre ou margarine
  • 1grosse pomme ou 2 petites
  • 1 cs de jus de citron
  • 50g de sucre
  • 40g de cassonade ou sucre roux
  • qs de cannelle
  • 30g de farine
  • 1 poignée d'amandes hachées ou cranberries ou raisins secs.. (optionnel)
pour le sirop de lustrage
  • 2 cs de miel
  • 2 cs de jus de pomme

PRÉPARATION
  1.  Mélanger dans un grand saladier ou le bol d'un robot la farine avec la fécule de pommes de terre, le sucre, le sucre vanillé, le sel et la vanille en poudre. Creuser une fontaine, y émietter la levure fraiche et ajouter le lait en mélangeant doucement pour la délayer. Ajouter l’œuf, le fouetter légèrement dans le liquide du puits puis commencer à mélanger depuis le centre vers les bords pour faire tomber tous les ingrédients secs.
  2. Travailler le mélange pour former une pâte de consistance un peu ferme. Pétrir la pâte pour lui donner du corps et l'assouplir puis quand elle est homogène, ajouter le beurre en 2 ou 3 morceaux, un morceau à la fois en pétrissant énergiquement après chaque addition jusqu'à ce qu'il soit incorporé. Continuer à pétrir quelques minutes une fois tout le beurre incorporé jusqu'à ce que la pâte soit devenue souple, lisse et brillante. Former une boule et la placer dans un saladier légèrement graissé, couvrir avec du film alimentaire et laisser pousser 1h15 à 1h30 environ (la pâte doit doubler de volume).
  3. Préparer la garniture: peler les pommes et ôter cœur et pépins. Couper en petits cubes ou Râper très grossièrement au-dessus d'un bol moyen, arroser avec le jus de citron puis ajouter le sucre, la cassonade et la cannelle et mélanger. Faire fondre le beurre dans une grande poêle puis dès qu'il est chaud, ajouter les pommes sucrées et laisser caraméliser pendant quelques minutes sur feu moyen en mélangeant régulièrement.Transvaser dans le bol, ajouter la farine et bien mélanger. Réserver.
  4. Transvaser la pâte sur le plan de travail très légèrement fariné et la replier sur elle-même 3 ou 4 fois pour la dégazer partiellement. Diviser en 2 morceaux de même poids (environ 450g), couvrir avec du film alimentaire et placer au frais pendant 15 à 30 min.
  5. Sortir un pâton (laisser le deuxième au frais), le placer sur le plan de travail fariné et l'étaler délicatement au rouleau pour former un rectangle d'environ 30 cm de long sur 25 de large. Mouiller un peu la surface de la pâte puis étaler la moitié de la garniture aux pommes en veillant à laisser libre environ 2 cm du bord inférieur long. Parsemer éventuellement de fruits secs type cranberries séchées ou raisins secs ou encore d'amandes hachées... Rouler la pâte en serrant au maximum en partant du haut vers le bas. Pincer au niveau de la jointure pour sceller. Couper le boudin en 2 sur la longueur, tourner les 2 parties pour révéler la garniture et entrecroiser les brins pour former une torsade. Pincer les extrémités et transvaser délicatement la torsade sur une plaque de cuisson garnie de papier sulfurisé.
  6. Procéder de la même manière pour le deuxième pâton ou découper le rouleau de pâte en 8 parts égales (4 cm de large environ) pour former des roulés individuels. Déposer sur une plaque de cuisson chemisée de papier sulfurisé ou dans des cercles ou moules à tartelette.
  7. Laisser lever pendant 1h environ (40à 45 min par temps chaud).
  8. Préchauffer le four th. 6 (180°C). Enfourner les brioches grille placée au centre et cuire environ 15 min pour les rolls et 20 min pour la torsade. Préparer le sirop en faisant chauffer le miel mélangé au jus de pomme pendant quelques minutes. Badigeonner les brioches de sirop au miel à la sortie du four.
LinkWithin Related Stories Widget for Blogs